La haute couture grande taille

Depuis de trop longues années, le tour de taille fait partie d’un critère de beauté. Aujourd’hui (trop) inscrit dans les moeurs, quelques marques s’efforcent tout de même de casser les codes en présentant de nouveaux modèles plus size. Mais aujourd’hui, quelle est la place de la haute couture grande taille dans le prêt-à-porter de luxe ?

La haute couture dans la culture française 

On le sait tous, la haute couture en fascine plus d’un depuis des années, surtout dans un pays tel que la France où nous sommes pionniers dans le domaine depuis des centaines d’années.  Mais tout d’abord, petit point culture. Eh oui, car il faut le savoir, la haute couture est bien plus qu’un secteur professionnel. Il s’agit d’une réelle institution de créateurs de prêt-à-porter de luxe dans laquelle, de nombreux prérequis sont exigés :

  • Un travail réalisé à la main, dans un atelier de la marque
  • 2 ateliers minimum par marque
  • Un certain nombre d’employés
  • Des pièces sur-mesure uniques
  • La participation à 2 défilés de haute couture par an
  • Un minimum de 25 passages par défilés et donc autant de pièces à présenter
  • L’utilisation d’une certaine surface de tissus

Cette institution est constituée de membres permanents comme les maisons Chanel, Christian Dior ou encore Jean Paul Gaultier, notamment. Mais elle est également constituée, depuis 1998, de membre invités chaque année. D’autre part, certaines maisons qui ont fait partie de la haute-couture et qui, pour diverses raisons, ont décidé de quitter cette institution tout en restant dans le luxe. On citera là de grandes marques comme Balenciaga, Hermès ou encore Givenchy, entre autres.

De la grande taille dans le luxe

 

La haute couture a, pendant des années fait l’objet de nombreuses polémiques, notamment au niveau de la maigreur des mannequins présentant les pièces lors des défilés. Néanmoins, cette époque est aujourd’hui révolue, ou presque. Effectivement, après la signature de la charte de « bonne conduite » signée par les maisons de luxe, ces dernières se sont engagées à ne plus faire défiler de mannequins trop jeunes (moins de 16 ans) et trop minces (moins d’une taille 34).

Aussi, lors de la fashion week 2019, nous avons eu le plaisir de voir une évolution au niveau des mentalités, mais également au niveau de la diversité des mannequins proposés. En d’autres termes, ce sont des mannequins de tout horizon que nous avons pu voir cette année. Au rendez-vous, des modèles rondes, des âgées, des inconnues … En bref, certaines maisons ont su nous apporter de la diversité. Et parmi ces marques, retrouvons entre autre des modèles des maisons Fenty par Rihanna, Chromat, Cushnie, Siriano, Eckhaus Latta et Prabal Gurung, notamment. Nous avions également pu, quelques mois auparavant, retrouver la marque « Torrid » à la Fashion Week de New-York, première marque grandes tailles uniquement, à défiler, pour nos plus grand bonheur.

Découvrez les clichés de ces marques qui ont sauté le pas :

1

Savage x Fenty by Rihanna

2

Chromat

3

Cushnie

Dans ces conditions, nous attendons avec impatience l’année 2020, sous peine qu’elle nous réserve des surprises de tailles. En effet, si la France est un pays précurseur dans le domaine de la mode, et notamment de la haute couture et du pret-à-porter de luxe, on peut, d’autre part constater un écart de mentalité avec les Etats-Unis. Et c’est également un ressenti du côté des modèles qui constate un retard de 10 années environ sur les modes américaines. 

Et vous, quelle marque souhaiteriez-vous voir sortir une gamme haute couture grande taille ? 

Retrouvez toujours plus de nouveaux looks prêt-à-porter dans la section “lookbook“.